SR-BOAT.COM
22 Mars 2019 à 01:20:22 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 72
1  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Diamètre des hélices le: 21 Mars 2019 à 13:35:50
La c'était plus je pense pour assurer les perfs que la sécurité.
Les flaps c'est pour que les nuls comme moi ayent vite sans stress  Souriant
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
2  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Diamètre des hélices le: 21 Mars 2019 à 12:59:38
Pourquoi une obligation ?

En fait j'ai signé pour un projet " un bateau qui rentre au Port à sec , me permette de naviguer à 70 noeuds en sécurité et encore au dessus de la mêlée sur un petit clapot breton "

Apres j'ai laissé faire Nico Bertels
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
3  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Diamètre des hélices le: 21 Mars 2019 à 11:54:33
Laissez vous aller les gars il n'y a jamais de hors sujet sur mes posts sauf quand on dénigre et qu'on est malveillant  Souriant

Obligation du lift de 10 sur le bernico !
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
4  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Diamètre des hélices le: 21 Mars 2019 à 09:37:29
La plus part de nos bateaux.
Sur mon 27 j'étais en 14,7 de diamètre...
Et au pire en acceptant un peu de ventilation au depart diminuer encore.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
5  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Diamètre des hélices le: 21 Mars 2019 à 09:25:36
C'est vrai que la bravo est à part , c'est indéniable qu'elle fonctionne bien sur beaucoup de bateau et de moteur.
Mais quand même 15,25 de diamètre sur un petit bateau ça fait beaucoup et c'est autant de puissance consommée.

je suis persuadé que sur nombre de bateaux assez légers on pourrait réduire le diamètre de cette bravo et gagner en perf.

Oui je pense aussi qu'une tempest est assez nettement plus rapide mais cette motricité de mer....!

RépondreRépondre Citer en réponseCitation
6  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Diamètre des hélices le: 20 Mars 2019 à 23:33:38
Essais tempest 27.

Signaler le fichier
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
7  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Diamètre des hélices le: 19 Mars 2019 à 18:00:22
Dominique a raison.

"Vous  parler tous très souvent  de changer le pas de l'hélice par plus ou moins grand, mais rarement si non jamais de ne changer que le diamètre, il a pourtant lui aussi son importance non ?   "

De plus c'est un paramètre toujours mentionné et juste contrairement au pas.
Le cup, le rake et consort nous échappe mais le diamètre on le connaît et pour un même modèle on a parfois le choix.

Si l'on prend l'exemple de la fameuse bravo one , on voit maintenant qu'elle est déclinée en diamètre inférieur.
J'ai expérimenté le passage de 15,25 à 14,7 sur cette bravo pour augmenter le pas.
C'est sur que sur de gros bateaux un peu lourd à un moment ça va ventiler mais sur un petit bateau 15,25 c'est beaucoup.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
8  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Quid du glissement d'une hélice le: 18 Mars 2019 à 20:01:14
Quand même c'est un bon indicateur.
La vidéo que j'ai posté , c'est un 250 HO g1 , une bravo one un peu bricolée, un bateau de 1300 kg , ça doit te rappeler quelque chose  Souriant

La différence entre 10% et 25 % de glissement en pratique c'est ça.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
9  LES BANCS D'ESSAI DE NOS BATEAUX VUS PAR LEURS PROPRIETAIRES / OSPREY / Re : Viper max 730 le: 18 Mars 2019 à 19:34:09
Oui c'est très sympa de partager ca !
J'ai hâte de voir le résultat avec 400 tr de plus.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
10  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Quid du glissement d'une hélice le: 18 Mars 2019 à 15:03:50
Comme toi Jerome quand j'annonce une vitesse ou un chrono de relance j'ai la vidéo.
En soi on s'en fout complètement mais ça me permet de ne pas perdre ou oublier de l'info objective.

D'ailleurs j'avais oublié que j'étais à moins de 10% en bblade sur le R27 a 60 noeuds , a l'époque ça m'avait contrarié mais maintenant je trouve ça plutôt bien.

RépondreRépondre Citer en réponseCitation
11  LES BANCS D'ESSAI DE NOS BATEAUX VUS PAR LEURS PROPRIETAIRES / OSPREY / Re : Viper max 730 le: 18 Mars 2019 à 14:21:24
5500 52 noeuds sur eau douce.
Ca laisse de la marge pour prendre plus de tours en montant le moteur avec le lift.
J'ai pris 6200 6300 avec le mien ( sûrement un saut mal négocié) sans déclencher le rupteur.

En fait connaissant la fougue du HO j'imaginais même sur eau douce plus de 55 facilement pour pas loin des 60 sur mer en optimal.

Mais le plus important est un bateau sain !

Et effectivement vous avez raison il doit être lourd sur l'avant.
Au total on aura un ensemble aux perfs très proche du tien Guillaume.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
12  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Quid du glissement d'une hélice le: 18 Mars 2019 à 08:24:55
Je le redis de très nombreuses hélices sont mal pitchées.
Je vous conseillerais plutôt de comparer vos valeurs de glissement avec une hélice identique, dans l'absolu la valeur a de grand chance d'être fausse mais elle est comparable.

Donc vous citiez la rev4  ; 5% c'est bien.
Une suz classique ; vous êtes à 0 voir en négatif.
La fameuse bravo one XS, 10 15% c'est pas mal du tout.

D'ailleurs ça serait très intéressant de faire une base de données.
À force on en a essayé tous des helices et on a tous une idée de celles qui tirent long ou plus court.
Par exemple vous êtes en rev4 , vous voulez tester une bravo, même pas où d'office vous collez 2 pas voir plus à la bravo ?

Avez vous appréciez ce glissement à des allures différentes ?
Il varie énormément ce qui me paraît logique.

Signaler le fichier
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
13  LES BANCS D'ESSAI DE NOS BATEAUX VUS PAR LEURS PROPRIETAIRES / OSPREY / Re : Viper max 730 le: 17 Mars 2019 à 16:53:52
Plus de chine walk c'est bien mais c'est étrange quand une vitesse si faible.
 
En mer tu vas gratter 3 à 4 noeuds , je pense comme JM ce qui fera un vmax dans les 55.
Mais 55 seulement, c'est ça que je trouve étrange.

JM et moi avons une expérience tout autre avec ce moteur.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
14  TOUT SAVOIR SUR LES HELICES / COMPRENDRE et CHOISIR LA MEILLEURE HELICE / Re : Quid du glissement d'une hélice le: 17 Mars 2019 à 16:47:32
Si vous êtes à 10% de glissement vous êtes très bien , en dessous votre hélice est mal pitchée ne rêvez pas  Souriant
Évidemment l'hélice yam est mal pitchée.

Le vipermax semble très particulier avec son pad bizarrement foutu.
Guillaume reproduit sur cet autre bateau le meme phénomène qu'avec le sien.
C'est un cas à part.

Depuis qu'il est en M2 le HO est en 1,85 , du temps de la L1 il était en 1,62.
Avec la 28 tu aurais dû prendre plus de 5500tr/mn.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
15  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 16 Mars 2019 à 19:26:09
Parfait  Souriant
Avec la rebel?
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
16  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 15 Mars 2019 à 19:57:37
Un petit intermède pour se détendre  Souriant Souriant Souriant

Je vous l'ai déjà servi mais pour illustrer la rigidité d'un XS.
Et comme on causait flaps et chine walk , ils sont à 45 (freinent un peu le bateau) , ça remue un peu mais pas un poil de chine walk.


Cool les gars , demain vous êtes sur l'eau c'est le WE !  Souriant

Signaler le fichier
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
17  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 15 Mars 2019 à 19:47:44
Mais ils me l'ont faché  Souriant Souriant Souriant

Moi ça m'interesse , même hélice mais moteur plus haut
                              bravo avec le moteur plus haut
                              lift et bravo.
Premier objectif la stabilité (j'ai vraiment peur du silent bloc du haut que je niquais en 20 heures...)
Second objectif plus de 55 noeuds le bateau sur des rails
Troisième objectif ...Se détendre  Souriant Souriant Souriant
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
18  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 15 Mars 2019 à 17:03:11
Le bruit du XS à l'accélération  Souriant Souriant Souriant
Surtout qu'à côté on filme du solent avec son moteur au bruit de mixeur ! Souriant

Pour le classement 250 HO g1 versus 250 xs je vous rappelle mon expérience.
Sans aucun problème le HO a plus de coffre que le XS , j'ai des centaines heures avec les 2 , certes avec des bateaux différents mais quand même.
Le HO est souvent donné pour quelques mph de plus et en relance c'est encore plus flagrant.
On l'a déjà dit le HO c'est surtout ses silent blocs et les fixations qui ne sont pas prévus pour encaisser.
Avec un XS en étrier HD on est totalement serein et la tenue du bateau est supérieure.
Puisqu'on parle de chine walk , je peux vous dire qu'un HO " mou" des silent blocs c'est très très chiant.

D'ailleurs Guillaume il faut vraiment que tu vérifies, essaye de mettre ta cam pour filmer le moteur et maltraite un peu le bateau.
Tu pourras vérifier si ca bouge.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
19  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 15 Mars 2019 à 13:40:00
Ca va être intéressant cet énorme déport sur le bateau de Guillaume.
Une chose m'angoisse c'est connaissant la façon de naviguer de notre ami il faudra vérifier régulièrement le TA.

Merci Guillaume très bien les photos on voit bien ces très longs flaps et on se doute de l'effet majeur que ça peut avoir.(par contre il est vraiment étroit par rapport au moteur)

Sur la photo non ils sont à peine au dessus de 50 , à 100 ils sont beaucoup plus haut encore , je ne dépasse jamais 60 en navigation et je reserve la position 100 pour le stockage.

J'utilise un trophy 26 lab de chez bblade , et quand il me la prête la promax 25 de Jerome  Souriant .
Tous ces bateaux ventilent un peu au dejaugeage (un peu plus qu'une coque plus classique) mais rien de méchant très vite ça part comme une balle , autrement oui il faut des hélices qui fonctionnent un peu en surface générant une belle gerbe derrière le bateau.
Signaler le fichier

RépondreRépondre Citer en réponseCitation
20  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 15 Mars 2019 à 10:38:24
Avec plaisir d'autant plus que j'ai les mêmes sur mon bf2.
Enfin j'ai la version du pauvre en alu et non pas la version carbone de la photo...

Bref de très longues lames dont je peux régler l'inclinaison indépendamment l'une de l'autre par 2 commandes situées à côté du volant.
Chaque flap a un indicateur sur mon vessel view (de 0 à 100).
En pratique ces flaps ont un effet énorme sur le bateau.
Je ne touche plus au lift bloqué en position 4 ( axe hélice sur le fond de coque), un peu au trim et beaucoup à ces 2 flaps.

A 0 ils me permettent de sortir du Port à vitesse réduite en voyant devant.

A 20 25 dans du gros clapot ils peuvent meme m'éviter de jouer du ballast.

En mode normal je suis à 45 ( presque horizontal) , le bateau marsouine si je ne vais pas vite mais à partir de 40 noeuds il ne bouge plus.
Comme ça je peux naviguer jusqu'à un peu plus de 70 noeuds sans difficulté ni comportement volage.

Pour aller plus et dépasser les 75 il faut les monter au dessus de 50 , à réserver aux tops conditions car la coque est très courte malgré ces 2 longs flaps et ça nécessite un peu d'attention pour le pilote.
Je reserve cette position quand je suis seul dans le bateau et lorsque j'ai dans l'idée d'afficher une top vmax.
La plus part du temps je suis à 45 , ca freine un peu le bateau mais il est sur des rails totalement exempt de chine walk même à plus de 70 noeuds.

Maintenant que j'ai un peu plus l'habitude je régle un peu différemment le gauche et le droit pour etre toujours bien à plat.

Enfin comme je n'étais pas vraiment convaincu par les flaps sur un petit bateau et vu le prix de ces 2 trucs bernico self made j'avais pas coché la case... Pas de vente si pas de flaps avec un 300 xs !
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
21  LES SR DE VITESSE et de COMPETITION / Les SR survitaminés !!!! / Re : Tests Bernico F2 le: 14 Mars 2019 à 21:43:36
 Souriant Souriant Souriant
J'aimerais m'approcher un peu plus des 80 nœuds avant de passer à plus rapide  Souriant
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
22  LES SR DE VITESSE et de COMPETITION / Les SR survitaminés !!!! / Re : Tests Bernico F2 le: 14 Mars 2019 à 21:28:45
Un 6,9 m ?
Ca rentrerait dans mon port à sec ça... Souriant
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
23  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 14 Mars 2019 à 20:57:14
Ca fait surtout beaucoup moins peur  Souriant
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
24  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 14 Mars 2019 à 19:48:51
Je pense comme toi Jérôme , à un moment ça va "osciller frénétiquement"  Souriant dès qu'on dépasse une vitesse seuil.
En RIB le moins sujet au chine walk que j'ai eu était le technohull , le plus pointu a régler mais moteur à la bonne hauteur rien ne bougeait , j'imagine que ton aquavite qui lui ressemble doit être pas mal du tout.

J'ai les mêmes pensées  Souriant une fraction de seconde tu te dis "si ça part en couille là ça va faire mal" et tu lèves le pied  Souriant

Guillaume on attend un 65 constant pour voir ce qu'a ton osprey dans le ventre  Souriant
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
25  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 14 Mars 2019 à 13:50:20
C'était pour piquer votre curiosité et partager les expériences Souriant

J'imaginais la chose quasi impossible en bi-motorisation et encore moins quand il y en a plus !
J'en suis moins sur en fait car j'ai déjà vécu des phénomènes d'instabilité en bi avec des cycles d'oscillation moins rapides mais bizarres quand même , mais difficile de faire la différence avec un mauvais reglage des flaps.

Les flaps justement , jusqu'à peu je sous-estimais leur importance sur les petits bateaux , limitant leur interêt à la phase de dejaugeage.
J'ai radicalement changé d'avis , ils changent totalement le comportement du bateau et peuvent être une solution au chine walk.

Guillaume j'ai une théorie sur ton cas que j'ai vérifié sur d'autres bateaux.
Dabord c'est tout à fait vrai ton bateau est totalement stable même trimé à mort.
Tu ne vas pas assez vite pour que se déclenche le phénomène qui je pense est retardé par le poids que tu as mis sur l'avant.Cette superbe console très sur l'avant qui te pénalise tant en vmax stabilise le bateau et limite l'effet pervers du trim.
S'il devait se déclencher le chine walk se manifeste differement dans mon expérience par un flottement et des oscillations sur l'arrière du bateau mais tout aussi chiant et force à ralentir.
Pour qui ne recherche pas la perf et ne veut pas se prendre la tête, rajouter ou déplacer du poids sur l'avant à mon avis retarde le phénomène (pour ceux qui ont des ballasts , essayez vour verrez)


RépondreRépondre Citer en réponseCitation
26  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 14 Mars 2019 à 10:22:45
Les multi-motorisations souffrent elles aussi de chine walk?
De même existe il un équivalent sur les multicoques ?

Est ce que sur une mono carène en monomoteur ce phénomène est inexorable et finira par se produire signifiant qu'on est au bout du bout du potentiel de vitesse ?

L'intérêt des flaps ? (La j'ai mon avis)
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
27  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Re : Le chine walk le: 12 Mars 2019 à 20:41:03
Hervé a raison , ton instinct de conservation te fera lever le pied  Souriant

Mais il est possible que ton bateau ne soit pas atteint par ce syndrome "d'instabilité oscillatoire auto_exitée" (j'adore  Souriant )
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
28  LE BISTRO DE LA CALE / LE LIEU DE DETENTE : LE BISTRO / Le chine walk le: 12 Mars 2019 à 10:32:02
Merci à Bruno pour la traduction d'un article que je vous avais peut être déjà présenté , mais cette fois traduit en français !

Traduit d’après l’article sur le ‘’chine walking’’ de Jim Russell , ingénieur en mécanique et en aéronautique.
La marche en Chine peut survenir avec toute vee-coque haute performance. Chine Walk est une oscillation de la coque excessive, souvent rapide, d’un côté à l’autre. Les cas aigus de marche en chine deviennent de plus en plus graves, ce qu’on appelle une «instabilité oscillatoire auto-excitée». Les cas très graves peuvent voir le bateau rebondir d'une chine à l'autre - et certaines coques peuvent ''chiner'' au milieu d'un virage! Même le pilote expérimenté peut se faire peur. Alors, explorons les faits sur le chine walking - pourquoi cela se produit-il et comment y remédier?
 
Toutes les coques en Vé, et particulièrement les coques en pad-vé, peuvent faire l'expérience d'un comportement en Chine. Des incohérences de coque ou des problèmes de conception, une configuration de coque incorrecte, des conditions de mer, même les conditions de vent ou le manque d’expérience du conducteur peuvent initier le fonctionnement en chine walking. Les conducteurs de bateaux de performance expérimentés ont tous fait l'expérience de la marche en chine dans leurs bateaux au moins une fois - et ont appris comment (avec un espoir, pas la manière la plus difficile) de gérer cela pour leur coque.


À des vitesses élevées, une intervention constante et précise du conducteur est nécessaire pour maintenir la stabilité
Au fur et à mesure que la coque de performance s'accélère, la portance augmente et la surface mouillée nécessaire pour soutenir la coque est réduite (plus de vitesse = plus de portance = moins de surface nécessaire). Lorsque la vitesse augmente et que la surface mouillée diminue, la coque atteint souvent un point où les zones des surfaces de levage deviennent très réduites et les forces de la coque sont maintenant «équilibrées» sur une petite région du vé ou du «vé-pad». La quantité de portance doit correspondre exactement au poids de la coque. Lorsque cette surface de levage réduite devient suffisamment petite, la coque peut être «à peine» en équilibre uniquement sur cette surface de vé ou de pad, et il devient difficile de maintenir l'équilibre de la coque. Le résultat est un roulement de la coque d'un côté à l'autre, du babord-chine au tribord-chine, et vice-versa. Ce cycle de balancement peut avoir tendance à devenir un peu plus extrême à chaque mouvement, aussi l’équilibrage doit-il alors être fourni par ‘’l’équation’’ pilote (direction / accélérateur / trim) afin de ramener la coque à un état équilibré. Lorsque la coque essaie de trouver la bonne quantité de surfaces mouillées pour lui donner la bonne quantité de portance à équilibrer, la coque va et vient, d’un bord à l’autre - d’une chine à l’autre - avec plus de mouvement plus rapide. Cela s'appelle «chine walk ». Avec certaines actions du conducteur, la condition peut être stabilisée. Avec des modifications de la configuration de la coque et / ou des modifications de la technique de conduite, la condition peut être atténuée.

Notez que l’idée que vous pouvez «traverser» le moment du phénomène de chine sans faire d’ajustements est une approche dangereuse. N'essayez pas de conduire simplement un bateau lors du fonctionnement en chine. Certains conducteurs espèrent que, s'ils continuent à réduire et / ou à augmenter leur puissance, le bateau se stabilisera d'une manière ou d'une autre. Ce genre de réflexion vous causera presque toujours des problèmes plus graves. Effectuez d'abord les modifications de configuration appropriées. Avec l’expérience, vous pourrez alors apprendre à faire les ajustements subtils de direction, de réglage ou d’accélérateur qui pourraient contrôler la situation - mais n’essayez pas de vous contenter du début de la marche en chine , cela finit généralement par être très humide!
 
En type de coque  donnant du Chine walk, on observe généralement plus souvent la marche en vé avec des pads générant un grand lift coque, des  pads  étroits, des coques à grand deadrise  voir schémas plus haut   (Vés profonds) et des coques en vé droites sans pads.
Les coques avec un Veed pads (au lieu d'un pad plat) ont également tendance à générer le chine walking. Toutes ces conceptions de coques sont naturellement plus difficiles à équilibrer à grande vitesse. Les coques en V-pad ont toutes tendances à tomber du "pad" dans certaines conditions, ce qui peut conduire à la marche de la chine walk. Des notches trop larges ou une surface de pad trop large peuvent permettre passer en chine walking à grande vitesse. Les conceptions de coque avec des configurations en bouchains inversés peuvent subir une «levée» ou une «chute» (marche en chine) dans un virage.
Une autre contribution à la marche en chine peut être observée à des vitesses plus élevées grâce au "battement d'hélice" slapping  en anglais, (généralement observé davantage avec des hélices qui ont moins de pales). Lorsqu'une hélice tourne, chaque pale entre dans l'eau et une autre en sort. Cette entrée / sortie irrégulière de chaque pale modifie les forces dynamiques à l'emplacement de l'arbre d'hélice, ce qui crée un déséquilibre pour une coque qui tente déjà désespérément de rester en équilibre sur son vé ou son pad, avant de commencer à créer un chine walk.
La correction des surfaces de fond de coque et la configuration de votre coque et du temps de conduite du conducteur sont les meilleures solutions au problème. La coque peut également être modifiée pour atténuer les symptômes de la marche en chine.

Voici quelques étapes établies pour minimiser la marche en chine:
1. Vérifier et régler la direction - Il ne devrait y avoir aucun jeu dans le mécanisme de direction. Une configuration à double câble ou à double hydraulique doit être utilisée pour les configurations de coque hautes performances. Pour les configurations de câbles, assurez-vous de régler le système de câbles pour éliminer tout le jeu. La réduction du jeu aide à minimiser le battement du moteur et l’instabilité qui en résulte, telle que le chine walk . C’est une nécessité pour assurer un bon contrôle et réduire l’instabilité du bateau, en particulier sur les coques en vé. Même chose pour la direction hydraulique - assurez-vous que le système est réglé de manière à ce qu'il n'y ait pas de jeu dans le système. Purgez les lignes pour éliminer l'air de toutes les parties du système.
 
2.    Utilisez des supports de moteur solides (solid mounts, ou silent bloc origine  plus rigides)  Les supports de moteur en caoutchouc standard peuvent permettre une  trop grande souplesse dans les mouvements du volant et du moteur, et peuvent dégrader la conduite à grande vitesse. Les supports fixes / solides peuvent avoir la rigidité nécessaire pour assurer une direction précise à grande vitesse et peuvent réduire le fonctionnement de l'hélice dit en queue de poisson ( le moteur oscille rapidement droite/ gauche), la marche en chine et le fonctionnement d’une coque sur l’autre pour les catamarans. Le remplacement des supports  origines (silent blocs) par des supports de moteur solides ajoute au contrôle et à la facilité de conduite du bateau, en particulier avec des moteurs montés hauts en mer agités . Les supports solides (fixes) peuvent généralement être achetés en acier, en aluminium ou en matériaux composites.
 
3.Nettoyer les lignes de coque - assurez-vous que toutes les irrégularités non conçues telles que les crochets, les bascules, les pads de travers, les bosses ou autres entailles dans les surfaces d’écoulement sont corrigés. Utilisez une longue règle en métal pour rechercher les variations de surface, vérifiez les dommages structurels à l'intérieur de la coque et remplissez jusqu'à ce que les surfaces soient complètement lisses et propres. Tous les creux doivent être ajustés - jusqu’à ce que vous disposiez d’une surface d’écoulement parfaitement droite et parfaitement plane. Une section «crochet» de la surface d’écoulement se courbe «vers le bas» vers l’eau au lieu de se déplacer «vers l’arrière» - ceci produira une force de portance arrière qui s’exercera sur le bateau. Une section "bascule" de la surface d’écoulement se courbe "vers le haut" pour s’éloigner de l’eau au lieu de courir "vers l’arrière" - cela produira une force de levage de la proue sur le bateau. Ces deux conditions peuvent être la cause du début de la marche en chine à des vitesses plus élevées. Sachez que certains bateaux sont fabriqués avec un "crochet" ou un "rocker". Contactez le revendeur ou le fabricant pour savoir s’il existe des fonctions particulières sur un dessous  coque qui ne semble pas régulier, il peut être conçu volontairement et alors vous ne devriez pas modifier (si constaté). Sinon, retravaillez vos surfaces d’écoulement inférieures jusqu'à ce qu'elles soient très droites et très lisses. Bien que cela puisse être une opération fastidieuse, cela peut faire toute une différence dans la façon dont votre bateau se comporte - et peut souvent être le déclencheur qui initie l'instabilité de la coque et le début de la marche en chine.



4. Équilibre de poids de la coque - Un équilibre de poids inadéquat contribue le plus souvent à une configuration de coque instable de manière dynamique et à l'apparition de la marche en chine walk . Cela peut toutefois être une tâche difficile à optimiser pour toutes les vitesses, car l’équilibre dynamique d’une coque change de manière significative tout au long de la plage de vitesses de fonctionnement du bateau. Voici un conseil pour «faire la connaissance» du meilleur équilibre pour votre bateau. L'apparition du phénomène de marche en chine se produit généralement à une vitesse particulière pour chaque coque - vous pouvez donc vous concentrer sur la correction de l'équilibre à cette vitesse gênante. L'équilibre dynamique d'une coque résulte de la combinaison:
1) du port en lourd de la coque, du moteur, des charges utiles, etc.
2) forces de portance et de traînée hydrodynamiques générées par la forme de la coque à la vitesse sur l'eau;
3) des forces aérodynamiques (à des vitesses plus élevées). Essayez de placer les charges utiles mobiles à proximité du centre de gravité statique (CofG) - longitudinalement et latéralement. Cela peut souvent être une expérience d’essais et d’erreur, mais vous verrez les résultats des changements d’équilibre de poids immédiatement dans l’utilisation du bateau. Optimiser les équipements portables, les batteries, les réservoirs d'huile et les réservoirs de carburant. En outre, situer les passagers pour le meilleur équilibre de poids. Une charge passager / conducteur équilibrée est la meilleure solution pour la stabilité. Ainsi, si un siège (conducteur) est placé plus d'un côté que l'autre, vous pouvez ajouter du poids au siège opposé (passager) afin d'égaliser la répartition de la charge. Si vous êtes vraiment décidé, vous pouvez déplacer le siège du conducteur au centre du bateau. Une configuration de bateau équilibrée rendra votre bateau beaucoup plus facile à conduire. Lorsque c’est possible bien entendu.
4 ) tout arceau & console, forme et surface déflecteur air, a bien sûr une incidence dynamique qu’il faudra corriger au besoin.


La hauteur du moteur peut jouer un rôle clé dans la réduction de la marche en chine
 
5. Réglez la hauteur du moteur - Commencez par vérifier que le moteur est correctement monté au centre et parfaitement vertical. Vous pouvez ajuster la hauteur du moteur pour minimiser l’instabilité. Un lift manuel ou hydraulique facilitera grandement ces réglages du moteur. Un lift hydraulique vous permet de régler la hauteur du moteur en marche - le meilleur des mondes! [N'oubliez pas que lorsque vous augmentez la hauteur du moteur, il peut être nécessaire de capter une faible quantité d'eau pour que le moteur reçoive une pression d'eau suffisante.] Testez votre ensemble à différentes vitesses et conditions d'eau pour trouver la meilleure hauteur pour chacune des vitesses. Souvent, lorsque le moteur est soulevé sur le tableau arrière, la réduction de la traînée unitaire inférieure peut avoir un effet amélioré sur les instabilités de manipulation telles que la marche en chine. Le recul du moteur peut également affecter la stabilité, bien qu’il soit plus difficile de tester à l’aide de la méthode «essai et erreur».
 
6. Sélection de l'hélice - La conception de bonne hélice peut modifier l'équilibre de la coque et en réduire les performances. Le rake, le diamètre, le pas, le nombre et formes de cups et de pales peuvent tous influer sur les forces de levage (bow & stern lift) et de traînée générées à l'extrémité arrière de la coque. Les hélices à moindre pas (même si les régimes sont plus élevés) peuvent rendre le bateau plus facile à conduire et peuvent finalement contribuer à une vitesse de pointe plus élevée, tout simplement parce que vous avez moins de difficulté à les conduire avec confiance à des vitesses plus élevées. De même, des hélices de diamètre plus important avec un rake moins élevé peuvent améliorer les situations de conduite comme le chien walking. Et les hélices avec moins de pales peuvent dégrader dans une certaine mesure la maniabilité (plus de battements d'hélice) slapping. Vous pouvez donc essayer une hélice avec plus de pales - moins de vibrations et moins de slap de propulsion - la rotation plus douce risque moins de perturber l'équilibre délicat de la coque à la vitesse de l'instabilité potentielle (marche en chine). Les essais sur les hélices prennent beaucoup de temps, mais peuvent réellement porter leurs fruits en termes de performances et de stabilité.

7. Temps de conduite (expérience) - Le pilote peut souvent contrôler la marche en Chine sur une coque en vé, à mesure qu'il acquiert plus d'expérience et d'habileté avec sa configuration. Malheureusement, rien ne remplace l'expérience! "Le timing est primordial" –
 Lorsque vous sentez le début de la marche en chine, réduisez l'assiette du moteur et / ou l'accélération. Lorsque le mouvement s’arrête, augmentez l’équilibre et l’accélération en douceur au fur et à mesure que la coque passe à travers la barrière de vitesse précédente. Les ajustements de direction ne doivent être que modestes, mais doivent être effectués de manière opportune dans le sens opposé du mouvement de proue de la coque. La clé ici ne doit PAS être exagérée avec votre saisie de la direction. Lorsque la coque commence à partir sur la gauche, corriger la direction  légèrement à droite. Lorsque la coque commence à partir sur la droite, corriger la direction  légèrement à gauche. Cette saisie de direction se fait rapidement. Avec de la pratique, vous pourrez faire ces petites entrées de direction "avant" que le mouvement se produise réellement. En tournant légèrement le volant dans (opposé à) la rotation de l'hélice dès que vous «sentez» l'apparition d'un déséquilibre latéral (balancement d'un côté à l'autre) aura tendance à interrompre le début du pas de la chine avant que le mouvement de balancement ne commence. Conduisez votre coque dans différentes conditions à des vitesses inférieures jusqu'à ce que vous soyez complètement à l'aise avec votre capacité à «sentir» et à «corriger» les mouvements de la coque en fonction des conditions et des changements de vitesse. Acquérez ensuite davantage d'expérience à une vitesse légèrement supérieure, de la même manière. Travaillez lentement jusqu'à atteindre des vitesses plus élevées, sous un bon contrôle. Avec l’expérience, vous développerez un sens pour prédire le mouvement de votre coque et vous pourrez bientôt réagir en conséquence pour le corriger avant qu’il ne devienne grave. L'entrée correcte du conducteur pour équilibrer une coque en vé ou une coque en vé à des vitesses plus élevées est très mineure si les réglages sont effectués rapidement (mais doucement), immédiatement au début du mouvement («le timing est primordial»).
 
8. Réduisez au minimum l'angle de trim - Utilisez le moins possible de trim positif. Plus d'ajustement (angle d'attaque plus élevé) provoque l'apparition de l'instabilité dynamique plus tôt et avec plus de soucis (plus de surprises). Un gros trim est souvent plus difficile à équilibrer. Lorsque le chine walk commence, il est peu probable que vous puissiez simplement " l’ignorer" en toute sécurité - vous devrez donc réduire légèrement le trim. La meilleure approche consiste à minimiser l'utilisation extravagante de «trim positif » dans la région de vitesse que vous savez présenter le début du chine walking .
 
9. Une visibilité sûre - Maintenant, il y a une autre recommandation qui mérite d'être mentionnée - et c'est la sécurité! Afin de conduire vite et de le faire plusieurs fois, vous devez également conduire en toute sécurité.
 
Si vous conduisez votre bateau assez rapidement pour faire l'expérience d'une marche en chine pénible, vous devez également vous assurer que votre bateau est équipé de la manière la plus sûre possible. Envisagez d'investir dans un gilet de sauvetage et un casque de performance, un coupe-moteur (toujours connecté à votre gilet de sauvetage), des supports de moteur solides, une pédale d'accélérateur, des interrupteurs  trim et lift au volant, des capteurs de pression température  d’eau, et prise eau d’embase basse. L'installation de ces fonctions de sécurité essentielles assurera la fiabilité et la stabilité de votre configuration de coque - ce qui vous permettra de conduire plus rapidement, de manière plus fiable et en toute confiance - et de le faire en toute sécurité.
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
29  LES BANCS D'ESSAI DE NOS BATEAUX VUS PAR LEURS PROPRIETAIRES / OSPREY / Re : Viper max 730 le: 12 Mars 2019 à 09:58:39
Oui bonne analyse Claude.
En réalité j'avais quelques biscuits à vous servir sur le sujet Souriant
Notamment un article de J Russel de 2008 qui est excellent.
Bruno vient de le traduire en Français , je fais un post dédié car j'en suis sur très bientôt ce vipermax n'aura plus à souffrir de cet étrange phénomène !
RépondreRépondre Citer en réponseCitation
30  LES BANCS D'ESSAI DE NOS BATEAUX VUS PAR LEURS PROPRIETAIRES / OSPREY / Re : Viper max 730 le: 11 Mars 2019 à 21:47:52
Oui la direction  !
J"ai eu ma période aussi ou j'avais de grosses interrogations sur la direction  Souriant
Evidement pas de jeu mais quid de l'assistance , la précision , la démultiplication et accessoirement la sécurité ?

J'ai changé plusieurs fois d'avis  Souriant et je ne sais plus trop quoi penser des assistances et de la démultiplication...

En tous cas oui role important dans le chine walk.
 

RépondreRépondre Citer en réponseCitation
Pages: [1] 2 3 ... 72
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Crip Page générée en 0.149 secondes avec 51 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 07 Janvier 2019 à 08:45:18
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
                  Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit