SR-BOAT.COM
19 Janvier 2018 à 16:42:01 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Consommation moteur boat vs voiture  (Lu 983 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Seflyer
Membre incontournable
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 231


Safari 0.8.2
Mac OS

Voir le profil
« le: 21 Novembre 2017 à 11:48:08 »

Hello


Question a la con 😂
Pourquoi nos moteurs de bateau consomme une quantité d’essence astronomique
Si je prends à titre d’exemple une voiture essence de 150cv qui fait du 8L au 100km moi avec mon bateau je serais plutôt dans les 54L pour faire 100 bornes, mon moteur fait environ du 1L au mille avec mon optimax de 150cv
Pourquoi une t’elle différence svp entre 8L et 54L

La traînée d’eau ne doit pas être si importante à plus de 30nds dans une mer avec un léger clapot 
Journalisée

Sébastien
Centaure 6,20 avec optimax 150cv, zodiac 3,80 avec 30cv
VIPERMAX 7
Guismo : Port d'attache LORIENT / OSPREY / 250xs Plaisance rapide
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1388

Chrome 63.0.3239.132
Win 64

Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: 21 Novembre 2017 à 12:12:43 »

Pourquoi avec 250HP ( plus que ma voiture de 190HP) je ne fais QUE 104KM/H et qu' avec ma voiture qui pèse  plus 1T450 que mon bateau je vais à 235KM/H  Grimaçant Grimaçant ET pourquoi il y a pas frein sur les bateaux! Grimaçant Grimaçant
« Dernière édition: 21 Novembre 2017 à 20:38:23 par VIPERMAX 7 » Journalisée



       ICI  https://www.youtube.com/channel/UCg1SC8_aAB1TXge3QuM-fxA             ICI  https://www.facebook.com/profile.php?id=100012575493654

On peut être sérieux sans pour autant se prendre au sérieux !
patrick76
Membre incontournable
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 165


Nothstar 195 rt suzuki df140
Chrome 63.0.3239.132
Win 64

Voir le profil
« Répondre #2 le: 21 Novembre 2017 à 14:22:27 »

La surface de contacte des pneus de la voiture avec le sol est de quelques cm carrés,  alors qu'avec la coque du bateau ont doit avoir quelques mètres carrés !  ça freine un peu l'ensemble .

d'ailleurs un test,, en bateau, tu coupes les gaz , ton bateau freine aussitôt !


bon, il n'y a pas que ça, les roulements de la voiture, le bitume lisse, etc,
Journalisée

Adhérent ANPM
Patrick / Normandie
doumes
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1357


Firefox 57.0
Win 64

Voir le profil
« Répondre #3 le: 21 Novembre 2017 à 15:56:01 »

bonjour,

Hello


Question a la con 😂
Pourquoi nos moteurs de bateau consomme une quantité d’essence astronomique
Si je prends à titre d’exemple une voiture essence de 150cv qui fait du 8L au 100km moi avec mon bateau je serais plutôt dans les 54L pour faire 100 bornes, mon moteur fait environ du 1L au mille avec mon optimax de 150cv
Pourquoi une t’elle différence svp entre 8L et 54L

La traînée d’eau ne doit pas être si importante à plus de 30nds dans une mer avec un léger clapot 

Juste une petite question / comparaison qui peut aider à la compréhension !

Quand tu navigue a trente noeuds sur ton boat tu est à quel régime en tours/minutes ?
Quand tu roule avec ta voiture à  56 km / heure à combien  est tu en tours/minutes ? ( en tenant compte que tu est sur le meilleur rapport de boite )
Journalisée

Dominique, Indre et loire 37,  Membre ANPM 

Rejoignez nous !! visiter notre site anpm.fr 

    la page perso de mon bateau
bendup
Membre actif
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60

Mozilla compatible
Win NT 10.0

Voir le profil
« Répondre #4 le: 21 Novembre 2017 à 18:23:42 »

demain je vais essayer
55km/h en premiere entre la maison et le bureau (30km) a environ 5500tr/min au limiteur
je vous dirai quelle conso cela fait avec un diesel.
Et on verra si le moteur tient le coup !!!!
Journalisée

Benoît
Bombard db noir/ragage jaune
doumes
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1357


Firefox 57.0
Win 64

Voir le profil
« Répondre #5 le: 21 Novembre 2017 à 19:32:08 »

Bonsoir,

demain je vais essayer
55km/h en premiere entre la maison et le bureau (30km) a environ 5500tr/min au limiteur
je vous dirai quelle conso cela fait avec un diesel.
Et on verra si le moteur tient le coup !!!!

Heureusement que j'avais préciser "   en tenant compte que tu est sur le meilleur rapport de boite "  

Suivant  ta voiture tu peut  le faire en 4iem et en 5iem , moi en en 5 iem sans problème mais plus difficile en 6 iem mais faisable
Journalisée

Dominique, Indre et loire 37,  Membre ANPM 

Rejoignez nous !! visiter notre site anpm.fr 

    la page perso de mon bateau
Leplep60
Membre actif
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 91

Safari
Linux

Voir le profil
« Répondre #6 le: 21 Novembre 2017 à 20:25:12 »

Je dirais :
- les frottements jouent un role
- la non boite de vitesse aussi
Il faudrait essayer un bateau avec une hélice super longue pour voir le gain. Bon, faut encore dejeauger.
et pis après,  il faudra trouver inventer un moteur multi hélices sur lequel on pourra passer d'une helice a l'autre comme on change les vitessesd'une voiture.  C'est pas gagné.  Et si c'etait simple, ils l'auraient fait.
sur un yatch, on pourrait considerer deux moteurs de puissance/helice differente. Un pour le lancer, et un pour croiser à regime moteur contenu.

je sens que je vais faire hurler les motoristes. ..
Journalisée
bendup
Membre actif
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60

Mozilla compatible
Win NT 10.0

Voir le profil
« Répondre #7 le: 21 Novembre 2017 à 20:32:19 »

oui j'avais bien lu sur le meilleur rapport de boite
Mais n'ayant qu 'un rapport sur le bateu pour bien comparer il faut faire pareil en voiture donc en 1ere.
En 5° et a 55km/h ça va cogner un peu je pense.

Mais comparer ces consommations  n'est peut etre pas judicieux.
Un cesna 182 consomme plus qu'une voiture a distance egale et pourtant le seule frottement est l'air...
Journalisée

Benoît
Bombard db noir/ragage jaune
BOD76
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2908


Le concombre masqué est de retour
Chrome 63.0.3239.111
Linux

Voir le profil WWW
« Répondre #8 le: 21 Novembre 2017 à 20:45:03 »

Avec un convertisseur de couple a variation continu la comparaison pourrait peur être se faire. Le jour ou je me demande combien me coûte le bateau en carburant je passes a la voile.
Journalisée
guillaume33/29
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2285


Firefox 57.0
Win 64

Voir le profil
« Répondre #9 le: 21 Novembre 2017 à 20:54:07 »

On te connaît Seb a voile ou à vapeur tout te convient....
Journalisée

Guillaume/ HUMBER océan pro 6.5/suz 200cv
délégué ANPM
    
bendup
Membre actif
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 60

Mozilla compatible
Win NT 10.0

Voir le profil
« Répondre #10 le: 21 Novembre 2017 à 21:31:09 »

Je suis un peu comme toi, je ne regarde la conso que par souci d'autonomie pour les sorties.
Mais nous adaptons tous nos embarcations a nos budgets et a leurs types d'utilisations je pense.
Ou s 'arrrete le raisonnable quand la passion née?
Mon sr convient a mais attentes et je ne regarde pas vraiment les couts de carburants. En revanche un été un ami m'a prêté un craft avec 2 inboards 2x275cv, nous nous sommes fait plaisir toute la journée mais les 600L consommés ont un peu gaché la fin de journée, en résumé a chacun sn budget .
Journalisée

Benoît
Bombard db noir/ragage jaune
Seflyer
Membre incontournable
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 231


Safari 0.8.2
Mac OS

Voir le profil
« Répondre #11 le: 22 Novembre 2017 à 10:16:05 »

- les frottements jouent un role

Oui sûrement avec le poids
Journalisée

Sébastien
Centaure 6,20 avec optimax 150cv, zodiac 3,80 avec 30cv
nouky
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 657


6.2 Narwhal DF 115 Suzuki
Firefox 57.0
Win 64

Voir le profil
« Répondre #12 le: 22 Novembre 2017 à 11:40:55 »

vu le prix des voiles cela revient au même que l'essence
Journalisée

Fabrice
Membre ANPM secteur 56
moebius50
Membre référent
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 485


Chrome 58.0.3029.110
Win 64

Voir le profil
« Répondre #13 le: 22 Novembre 2017 à 14:50:01 »

une vaste question que celle-ci!

un moteur marin consomme évidement plus qu'un moteur automobile de même puissance et ce pour quelques raisons (parmi d'autres).

la cylindrée.

un moteur marin à besoin d'énormément de couple à bas régime, car il n'y a pas de possibilité contrairement à une voiture de "démultiplier" (pas de boite de vitesse). C'est pour cela qu'à puissance égale la cylindrée d'un moteur marin est très supérieure, afin de compenser. Ainsi les lois de la physique s'appliquent : plus la cylindrée est importante, plus le volume d'essence consommé à puissance équivalente est important.

le "rendement global"

le rendement en automobile, c'est à dire le carburant consommé pour un régime/une vitesse donné est plutôt linéaire (je caricature pour l'explication) car l' efficacité de "transmission" au sol n'est pas variable. En clair, la roue de la voiture est toujours ronde et de même diamètre avec la même résistance au sol, qu'on soit à 60 ou 130 kms/h.
Par contre, sur un bateau, plus on augmente la vitesse, plus l'efficacité de la "transmission" se dégrade. En effet, l'hélice commence à caviter, sa hauteur dans l'eau augmente (donc la densité de l'eau autour baisse) ce qui fait que le moteur marin doit développer de plus en plus de puissance (donc de consommation) pour contrarier la baisse de rendement de l'hélice. Pour reprendre le parallèle, c'est comme si en voiture, plus vous accélérez, plus vos roues réduisent en diamètre et/ou se dégonflent.

l'élan / l'énergie cinétique / la force gyroscopique

En automobile, vous démarrez puis accélérez pour prendre la vitesse voulue. En phase d'accélération, le moteur est en charge est consomme énormément (regardez votre consommation instantanée en repartant d'une barrière de péage par exemple). Puis une fois lancé, le véhicule ne demandera qu'une énergie résiduelle pour maintenir sa vitesse (se qui explique la surmultiplication) car la voiture a emmagasiner de l'énergie cinétique qu'elle évacue (élan) et le moteur n'est sollicité que pour faire un "floating" (pour faire le parallèle avec un chargeur de batterie). A cela ce cumule la force gyroscopique des roues, dont le vecteur de poussée est  concordant et complémentaire au déplacement. Ainsi, pour illustrer, une voiture de 150ch n'aura besoin peut-être que de 40 chevaux à 110 km/h pour maintenir sa vitesse.
un bateau est moins bien loti, car si la poussée ne reste pas constante, le bateau ralenti, et la force gyroscopique de l'hélice est "latérale" et non longitudinale ( dans le sens de la poussée et de l'élan).

L'équilibre

une voiture a un équilibre en statique équivalent à son équilibre en dynamique. elle est en effet posée sur ces quatre roues, et le moteur la fait avancer avec pour simple "freins" la résistance au roulement (minime) et la résistance aérodynamique. Le moteur en régime de croisière n'a donc pas d'effort surhumain à faire.
Sur un bateau, le moteur doit certes également faire avancer la carène, mais doit utiliser énormément voire toute sa puissance pour :
-combattre la poussée d'Archimède (plus le bateau avance vite, plus l'eau se densifie et exerce une contrepoussée équivalente sur la carène à la force de propulsion)
- pérenniser l'équilibre de carène (déjaugeage)
- compenser la nature fuyante de l'élément dans laquelle il propulse (le moteur fait avancer le bateau mais surtout pousse de l'eau d'avant en arrière)

Un moteur hors bord fonctionne toujours en charge, pour maintenir un équilibre imparfait avec  une contre poussé devant qui le freine et une fuite de poussée qui dilue son rendement derrière.
Si vous voulez une image, plutôt qu'une voiture, cela correspondait plutôt à une moto en Wheeling sur un tapis roulant!
impossible de changer de vitesse sinon la moto retombe
toujours en accélération (en charge) sinon la moto retombe
une partie de la puissance est consommée par le tapis absorbe une partie de la rotation de la roue.


Journalisée

Charles
OSPREY Vipermax 7.00 + yamaha 250 HPDI
(Haute Possibilité de Destruction Inopinée)
moebius50
Membre référent
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 485


Chrome 58.0.3029.110
Win 64

Voir le profil
« Répondre #14 le: 22 Novembre 2017 à 14:55:47 »

oui j'avais bien lu sur le meilleur rapport de boite
Mais n'ayant qu 'un rapport sur le bateu pour bien comparer il faut faire pareil en voiture donc en 1ere.
En 5° et a 55km/h ça va cogner un peu je pense.

Mais comparer ces consommations  n'est peut etre pas judicieux.
Un cesna 182 consomme plus qu'une voiture a distance egale et pourtant le seule frottement est l'air...

oui mais un cesna c'est proche d'un bateau : ça ne roule pas, ça déplace de l'air, il faut une energie folle pour "avancer"
Journalisée

Charles
OSPREY Vipermax 7.00 + yamaha 250 HPDI
(Haute Possibilité de Destruction Inopinée)
ski wake
Modérateur Global
Membre référent
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 473


Michel - 75 (ben Oui il en faut) Membre de l'ANPM
Mozilla compatible
Win NT 10.0

Voir le profil WWW
« Répondre #15 le: 22 Novembre 2017 à 15:59:13 »

Ajoutons aux intéressants élément de notre ami Charles que
- pour la voiture, ce qui est au contact de la "route qui avance", c'est une roue qui tourne
alors que
- pour le bateau il s'agit d'une surface "FIXE" qui donc "freinera plus"  Lèvres scellées

- la surface de friction pour la voiture ( la surface d'appui des 4 pneus ) est évidemment bien moindre que celle d'une carène de bateau

- j' imagine que c'est ce que notre ami évoquait en parlant de la poussée d' Archimède, ....
mais la voiture quel que soit le régime moteur, de ralenti à ... à fond ne va pas consommer de la puissance pour déjauger / hydroplaner.
Alors que le bateau, à quelques centaines de tours minutes près, peut se retrouver
- soit à hydroplaner
- soit à méchamment pousser inutilement de l' eau avec un rendement qui s' effondre  Indéci  

Pour faire déjauger un bateau de 5oo kgs / 1T / 2T il faudra une sacrée différence de puissance ( à type de carène égale )

Alors que si la voiture pese 5oo kgs / 1T / 2T , une fois atteinte la vitesse de croisière la demande énergétique sera bien moindre que pour la coque de bateau ...
Bien sur que si on met le moteur pour une voiture de 5oo kgs dans une qui pèse 2 Tonnes, l'accélération sera probablement un peu "poussive"... mais là encore, en jouant sur la boite de vitesse on pourrait compenser la faible puissance du moteur ....  
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume  Sourire
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !
Wakeboard / Ski nautique / Wake Ski / Wakeskate / AIR CHAIR ( SkySki )  à Paris sur la Seine ! www.cn19.fr
allez sur https://www.facebook.com/CN19.Glisse et dites j'AIME
une vidéo d'un de nos bateaux http://www.youtube.com/watch?v=TEEMJoGENNE
Glisse hivernale à Paris en Décembre : https://www.youtube.com/watch?v=l6NRzBVYLMw
BOD76
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2908


Le concombre masqué est de retour
Chrome 63.0.3239.111
Linux

Voir le profil WWW
« Répondre #16 le: 22 Novembre 2017 à 20:46:49 »

Imaginez donc un Cesna avec des pneus hiver.  Grimaçant Souriant
Journalisée
pechevoile 50
Membre référent
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


Safari
Linux

Voir le profil
« Répondre #17 le: 22 Novembre 2017 à 22:25:33 »

Je dirais :
- les frottements jouent un role
- la non boite de vitesse aussi
Il faudrait essayer un bateau avec une hélice super longue pour voir le gain. Bon, faut encore dejeauger.
et pis après,  il faudra trouver inventer un moteur multi hélices sur lequel on pourra passer d'une helice a l'autre comme on change les vitessesd'une voiture.  C'est pas gagné.  Et si c'etait simple, ils l'auraient fait.
sur un yatch, on pourrait considerer deux moteurs de puissance/helice differente. Un pour le lancer, et un pour croiser à regime moteur contenu.

je sens que je vais faire hurler les motoristes. ..



Ton raisonnement, un peu plus abouti, a déjà donné le jour à une invention: l'helice àpas variable.
Elle fut inventée par un ingénieur de Cherbourg Felix Amiot, quelques années après la dernière guerre.
Cette invention équipa plusieurs navires de la marine nationale et je crois des chalutiers et en équipe peut-être encore.




Journalisée

ski wake
Modérateur Global
Membre référent
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 473


Michel - 75 (ben Oui il en faut) Membre de l'ANPM
Mozilla compatible
Win NT 10.0

Voir le profil WWW
« Répondre #18 le: 23 Novembre 2017 à 00:11:20 »



Ton raisonnement, un peu plus abouti, a déjà donné le jour à une invention: l'helice àpas variable.
Elle fut inventée par un ingénieur de Cherbourg Felix Amiot, quelques années après la dernière guerre.
Cette invention équipa plusieurs navires de la marine nationale et je crois des chalutiers et en équipe peut-être encore.


A ma connaissance les hélices à pas variable équipent les remorqueurs.

On trouve aussi des hélices à pas variable sur certains avions.

Pour en revenir aux bateaux, il me semble que l'ingénieur Fabio BUZZI avait équipé un bateau de course OFFSHORE d'une boite à 2 vitesses ZF ....

Mais l' affaire là encore se complique , car en roulant de plus en plus vite sur la route , on va dire que globalement
contrairement à une hélice, pour une roue ( un pneu )  il n' y a pas de "perte" de transmission d'énergie..

Alors qu'une hélice , si elle tourne de plus en plus vite, en dehors du phénomène de "glissement" son rendement ne sera pas "linéaire" contrairement à la roue ...

Il peut entrer en jeu différents facteurs selon la densité du milieu dans lequel l' hélice évolue

C'est notamment pour cela que certains bateaux lourds et rapides utilisent des hélices dite "de surface" prévues pour fonctionner dans un milieu moins dense que l' eau.

Il y a les phénomènes de ventilation et cavitation qui apparaissent à certains régimes en fonction de la forme de l' hélice, de sa taille etc  ...

Un truc amusant, en faisant une recherche sur le forum frère VCF , je m'aperçois que le sujet avait déjà été abordé c l i q u e r   I C I  . . .
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume  Sourire
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !
Wakeboard / Ski nautique / Wake Ski / Wakeskate / AIR CHAIR ( SkySki )  à Paris sur la Seine ! www.cn19.fr
allez sur https://www.facebook.com/CN19.Glisse et dites j'AIME
une vidéo d'un de nos bateaux http://www.youtube.com/watch?v=TEEMJoGENNE
Glisse hivernale à Paris en Décembre : https://www.youtube.com/watch?v=l6NRzBVYLMw
Seflyer
Membre incontournable
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 231


Safari 0.8.2
Mac OS

Voir le profil
« Répondre #19 le: 23 Novembre 2017 à 10:33:34 »


Un truc amusant, en faisant une recherche sur le forum frère VCF , je m'aperçois que le sujet avait déjà été abordé c l i q u e r   I C I  . . .

Arf merci 😅 j’me sens moins seul à comparaître les consommations de différents moteurs  Souriant

Pour en revenir au cessna 182 je ne trouve pas la consommation extraordinaire, 50L par heure pour une vitesse de croisière de 270km/h sur ce lien http://grondair.com/avions/cessna-182/
Ce qui fait en gros du 18,5L au 100km
Journalisée

Sébastien
Centaure 6,20 avec optimax 150cv, zodiac 3,80 avec 30cv
jcjcat06
Membre incontournable
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 143

Chrome 63.0.3239.132
Win 64

Voir le profil
« Répondre #20 le: 24 Novembre 2017 à 22:00:01 »

Un point intéressant ... !

Toutes les carènes ne poussent pas l'eau de la même façon, et certaines technologies sont plus efficaces que d'autres !

Par exemple, vous savez que j'ai toujours poussé vers les carènes catamarans qui sur le papier seraient plus efficaces.  J'avais lu il y a pas mal de temps qu'en charge, un cata de 5 mètres de longueur de flottaison déjauge aussi facilement qu'un monocarène de 10 mètres avec la même puissance.

J'ai quelques exemples précis avec ceux dont j'étais l'importateur (Tomcat) :

Un 632, qui doit faire autour des 5 mètres à la flottaison, déjauge 12 plongeurs adultes équipés avec 2x50cv Mercury 2 temps - bateau vendu en Italie à un club qui était dans les "Cinque Terre". Et avec la même charge il était capable d'atteindre 22 noeuds, dixit ses utilisateurs, je n'ai pas vérifié mais il n'y a aucune raison pour qu'ils m'aient raconté des histoires. Ils m'avaient envoyé photos et félicitations !

Un autre 632 identique, avec un 150 Yam 2 temps, emmenait 17 plongeurs adultes - vitesse autour des 28/30 noeuds, je ne sais pas précisément.

Un 750, vendu à un resto de plage à coté de Monaco, capable de 37/38 noeuds avec environ 2 tonnes de marchandises à bord, moteur Yam 150cv 2 temps.


A taille, puissance et charge égales, quel est le monocarène capable de soutenir la comparaison ?  Peut-être avec des foils ... mais il y a également l'Hysucat qui est capable d'aller très vite avec encore moins de puissance, parce que ce n'est plus la carène qui porte, mais un foil
 
Journalisée
rouy
p'ti nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9

Chrome 63.0.3239.132
Win 64

Voir le profil
« Répondre #21 le: 26 Novembre 2017 à 01:35:42 »

un moteur marin consomme évidement plus qu'un moteur automobile de même puissance

Non, on est sur les mêmes ordre de consommations spécifiques à iso carburant évidemment (essence vs essence par exemple).
A pleine charge, les 2T injections marin tournent aux environ des 350 g/kW.h, à peu près les valeurs que l'on trouve sur les moteurs automobiles de série aujourd'hui (sauf Diesel).
Très peu d'accessoires à entraîner pour le moteur hors-bord (pas de compresseur de clim, d'alterno-démarreur pour stop-start, une pompe à eau minuscule puisque inutile au delà d'une certaine vitesse car fonctionnant en régime de moulinet frein, …), une dépollution beaucoup moins poussée, pas d'embrayage, ni de rendement de boîte, de différentiel, ... permettent au moteur hors-bord de compenser le fait que le développement moteur en automobile est, à de rares exceptions près, à peu près 100 fois mieux payé.  Sourire
Les volumes de ventes sont tellement différents à l'échelle mondiale.


C'est pour cela qu'à puissance égale la cylindrée d'un moteur marin est très supérieure, afin de compenser.

Pas vraiment, chez Mercury par exemple, le 1.7L est conçu pour 200ch et le 2.6L plus de 400ch. On retrouve des valeurs de puissances spécifiques similaires dans l'automobile sur les moteurs suralimentés (90% du marché maintenant).


la roue de la voiture est toujours ronde et de même diamètre avec la même résistance au sol, qu'on soit à 60 ou 130 kms/h.

Non, la résistance au sol évolue avec le carré de la vitesse de contact pneu/route, par conséquent la résistance au sol à 130 km/h est 4,7 fois plus élevée qu'à 60 km/h.


Par contre, sur un bateau, plus on augmente la vitesse, plus l'efficacité de la "transmission" se dégrade.

C'est le contraire, une hélice, qu'elle soit aéraulique (avion, ULM) ou hydraulique voit son rendement propulsif augmenter avec la vitesse d'avancement jusqu'à des vitesses de rotation (et non d'avancement, ne pas confondre) subcritiques, en général à partir des 3300 tr/min pour nos hélices marines inox de diamètre standards (entre 10 et 17").


l'hélice commence à caviter, sa hauteur dans l'eau augmente (donc la densité de l'eau autour baisse) ce qui fait que le moteur marin doit développer de plus en plus de puissance (donc de consommation) pour contrarier la baisse de rendement de l'hélice..

La densité de l'eau ne baisse pas. Certaines zones, localement, changent de phase, par conséquent ce n'est plus de l'eau, mais de la vapeur, du gaz.
Lorsqu'un phénomène de cavitation apparaît sur une hélice marine, une poche de gaz se forme sur l'extrados, là ou la pression statique se trouve à une valeur inférieure à la pression de vapeur saturante. Cette poche, lorsqu'elle reste contenue sur la pale et ne traverse pas le bord de fuite génère une cavitation que l'on appelle une cavitation à poche partielle.
Dans cette situation, la pale continue de fonctionner et fournit toujours de la portance, l'élasticité du gaz diminue l'efficacité de la pale mais comme les frottements sont réduits (car l'eau aspirée frotte sur la poche de gaz), on peut se retrouver avec un rendement propulsif qui augmente encore, c'est même la situation où le rendement propulsif de l'hélice est à son maximum.
Si l'on augmente encore la portance, la poche traverse le bord de fuite et le rendement chute brutalement ce qui explique que l'on évite de faire travailler une hélice à ce régime.
Attention à ne pas confondre cavitation et ventilation, cette dernière étant toujours non érosive.  Tire la langue


A cela ce cumule la force gyroscopique des roues, dont le vecteur de poussée est  concordant et complémentaire au déplacement.

La force gyroscopique entre en jeu lorsque l'axe de rotation de n'importe quelle masse en rotation est modifié.
Il n'y en a donc pas sur une voiture roulant en ligne droite.


un bateau est moins bien loti, car si la poussée ne reste pas constante, le bateau ralenti

C'est également le cas d'une voiture.


et la force gyroscopique de l'hélice est "latérale" et non longitudinale ( dans le sens de la poussée et de l'élan).

Il n'y a pas de force gyroscopique sur une hélice de bateau qui vogue en ligne droite.
A moins que tu ne veuilles parler du couple de renversement. Ce dernier n'a rien de gyroscopique !


plus le bateau avance vite, plus l'eau se densifie

Non. La densité de l'eau ne dépend pas de la vitesse du mobile qui évolue dessus ou dedans.
Je pense que tu veux faire référence à la compressibilité de l'eau, comme tu l'imagines pour l'air ?
Dans l'air, lorsqu'un mobile approche de la vitesse du son, la compressibilité de l'air impose au mobile de fournir une grande puissance supplémentaire afin de passer le régime sonique, puis la puissance diminue fortement en régime supersonique, un peu comme l'hydroplanage d'un bateau.
L'eau est un fluide, elle est donc quasiment incompressible (c'est d'ailleurs pourquoi on utilise des fluides pour toute transmission de puissance hydraulique).


et exerce une contrepoussée équivalente sur la carène à la force de propulsion

Ce que tu décris là n'est que la traduction du frottement visqueux, ce que l'on appelle la traînée.
Elle existe pour la voiture dans l'air, pour le bateau dans l'air également, mais surtout pour le bateau dans l'eau.
C'est bien cette traînée qui répond principalement à la question initiale du sujet.


pérenniser l'équilibre de carène (déjaugeage)

Il me semble qu'une fois la carène déjaugée, il n'y a pas de besoin en puissance supplémentaire à celle nécessaire pour vaincre la traînée de l'ensemble, pour tenir un équilibre ?


Un cesna 182 consomme plus qu'une voiture a distance egale et pourtant le seule frottement est l'air...

Oui et non, rouler à 250 km/h pour parcourir une distance donnée en voiture ferait consommer la voiture plus que l'avion.


oui mais un cesna c'est proche d'un bateau : ça ne roule pas, ça déplace de l'air, il faut une energie folle pour "avancer"

Non, un Cessna possède une finesse proche de 10. S'il pèse 1 tonne, il faut grosso modo 100 kg de poussée pour le faire tenir en l'air, soit environ… 30 ch.
Ne pas oublier que les Cessna sont mûs par des moteurs culbutés conçus dans les années 50 (soit il y a presque 70 ans) avec des cylindrées de plus de 8L, fonctionnant très souvent à carburateur maintenant à injection indirecte (très peu optimisée) mais avec des taux de compression faible, donc des rendements moteurs peu favorables.


Mais l' affaire là encore se complique , car en roulant de plus en plus vite sur la route , on va dire que globalement
contrairement à une hélice, pour une roue ( un pneu )  il n' y a pas de "perte" de transmission d'énergie..

Je te l'accorde, elles sont faibles par rapport à la traînée aérodynamique mais elles existent bien, c'est pour cette raison que le pneu chauffe et que l'on a nettement plus de difficulté à se mouvoir en VTT qu'en vélo de course, même avec un sac à dos sur le dos pour compenser le poids dans ce dernier cas.  Clin d'oeil
« Dernière édition: 26 Novembre 2017 à 11:03:18 par rouy » Journalisée
bv56
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 1728


Safari 0.8.2
Mac OS

Voir le profil WWW
« Répondre #22 le: 26 Novembre 2017 à 08:41:14 »

Brillant !  Souriant

Comment réduire la traînée en mono carène ?
Steps , pad, virures , bouchains suffisament hauts surtout sur un bateau à boudins , mais au prix d’effets indésirables parfois inacceptables au quotidien par un plaisancier.
Rares sont les bateaux qui marchent bien ( mais vraiment bien ) sans trop de compromis au quotidien.
Désespérant pour quelques uns c’est que la tendance est au bateau « sympa au mouillage «  et pas vraiment « sympa à naviguer « , nous faisant déserter les salons à « péniches «  à forte traînée justement et partir sur des projets compliqués de sur mesure.
Les voileux sont mieux lotis je trouve.



Journalisée

Bertrand
urpeko64
Membre référent
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 348


Chrome 63.0.3239.132
Mac OS

Voir le profil
« Répondre #23 le: 26 Novembre 2017 à 12:53:39 »

Merci Monsieur Rouy pour tout ces éclaircissements, je ne vais malheureusement pas naviguer plus vite pour autant, mais je mourrais moins c*n et ce n'est déjà pas si mal.
Journalisée

robert
Bataclo 77/34
Aime les belles mécaniques !
Administrateur
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1011


inconnu
OS inconnu

Voir le profil WWW
« Répondre #24 le: 26 Novembre 2017 à 18:03:27 »

Sacré argumentaire waouuh !

Si tu penses à nous faire une petite présentation ça serait parfait.

Tu bosses à priori dans un domaine qui a trait à la propulsion  Tire la langue Tire la langue Tire la langue
Journalisée

Claude


GERANT DU SITE DE VENTE :       

page facebook EQUIPNAUTIC
ski wake
Modérateur Global
Membre référent
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 473


Michel - 75 (ben Oui il en faut) Membre de l'ANPM
Mozilla compatible
Win NT 10.0

Voir le profil WWW
« Répondre #25 le: 26 Novembre 2017 à 21:44:50 »

... Les voileux sont mieux lotis je trouve.


Je ne suis pas vraiment convaincu....
dans les voiliers des années 70/80 par exemple ,
- les cuisine étaient "en L" pour pouvoir mieux se caler à la gite et pouvoir cuisiner lorsque le bateau naviguait
- il y avait des toiles anti roulis sur certaines couchettes,
- dans les carrés, il y avait des couchettes supérieures dites "couchettes de mer" qui permettaient de s'y reposer quand le bateau faisait route et même en étant gité
- il y avait des couchettes de quart et / ou la couchette du navigateur et des placards à cirés...

Aujourd'hui les cuisines dites "américaines" sont en long ...
Je vous invite à chercher les toiles anti roulis ...
Vous m'expliquerez comment vous dormirez dans les "canapés du carré ou les couchettes doubles ...    Embarrassé

Bref, les bateaux de croisières sont devenus vachement confortables ... au port ....
Ce qui en soi n'est pas aberrant d'une certaine façon vu la moyenne de jour de navigation des voiliers  Pleurs

Cela dit, il y a quand meme AUSSI des points positifs ...
- les voiliers modernes ne sont plus les "couloirs lestés" des années 60,
- ils sont dotés de moteurs plus sérieux ( pensez que l' Arpège, voilier d'un peu plus de 9 m et de 3 tonnes avait un moteur de .. DIX HUIT chevaux  ...
- les vannes sont souvent des quart de tours
- les enrouleurs de drisse ( qui ont cassé quelques bras ) n'existent plus
- Les winches sont devenus SELF TAILING, permettant de maneuvrer seul
- les cockpits sont plus accueillants  

Mais bon, ... cela nous éloigne du sujet original...
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume  Sourire
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !
Wakeboard / Ski nautique / Wake Ski / Wakeskate / AIR CHAIR ( SkySki )  à Paris sur la Seine ! www.cn19.fr
allez sur https://www.facebook.com/CN19.Glisse et dites j'AIME
une vidéo d'un de nos bateaux http://www.youtube.com/watch?v=TEEMJoGENNE
Glisse hivernale à Paris en Décembre : https://www.youtube.com/watch?v=l6NRzBVYLMw
rouy
p'ti nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9

Chrome 63.0.3239.132
Win 64

Voir le profil
« Répondre #26 le: 23 Décembre 2017 à 21:13:08 »

Brillant !  Souriant

Comment réduire la traînée en mono carène ?
Avec des foils ?  Sourire
Quand auront nous la chance de voir ta fusée en action (que je t'ai gentillement laissé) ?  Souriant

Merci Monsieur Rouy pour tout ces éclaircissements, je ne vais malheureusement pas naviguer plus vite pour autant, mais je mourrais moins c*n et ce n'est déjà pas si mal.
Clin d'oeil

Sacré argumentaire waouuh !

Si tu penses à nous faire une petite présentation ça serait parfait.
Je vais m'en occuper.

Tu bosses à priori dans un domaine qui a trait à la propulsion  Tire la langue Tire la langue Tire la langue
On peut dire ça...  Tire la langue
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Crip Page générée en 0.334 secondes avec 39 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 14 Janvier 2018 à 04:53:13
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
                  Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit